On s’attend à ce que les habitants de certaines villes des États-Unis participent à des grèves pour attirer l’attention sur la crise climatique mondiale lors du Black Friday.

Des grèves climatiques sont également prévues dans le monde entier ce vendredi.

Ces manifestations font partie de Fridays for Future, un mouvement dirigé par des jeunes et qui a vu le jour après que l’adolescente suédoise Greta Thunberg, militante pour le climat, a décidé de sécher les cours pour organiser des sit-in le vendredi devant le Parlement suédois. Cette dernière est notamment en route vers l’Europe, après un passage aux États-Unis pour défendre sa cause.

Les partisans espèrent tirer parti de la dynamique des vendredis de grèves climatiques mondiales de Fridays for Future qui ont eu lieu en septembre.

Les changements climatiques auront un impact plus direct sur les jeunes, mais cela ne veut pas dire que cela ne devrait pas être un problème dans l’esprit de tout le monde. Les grévistes ont ainsi exigé la « justice climatique » pour faire de la crise climatique non seulement une question environnementale, mais aussi une obligation éthique.

Ils espèrent que les grèves montreront aux dirigeants mondiaux qu’il n’y a pas que les jeunes qui veulent que l’on s’attaque aux changements climatiques. Les organisateurs ont encouragé les consommateurs potentiels à boycotter le BlackFriday et à se regroupe autour du sujet de la dégénérescence de la planète en se joignant aux grèves climatiques.

« Le consumérisme est en train de détruire notre planète », a déclaré le groupe environnemental Extinction Rebellion, sur les réseaux sociaux. « Nous ne disposons pas de ressources illimitées, mais le système continue de nous persuader que nous devons constamment acheter plus de tout. On nous vend continuellement des produits bon marché au détriment de notre environnement, mais assez, c’est assez. »

Un groupe a déclaré qu’il prévoyait de pousser silencieusement des chariots vides dans un magasin de la ville de New York, formant ainsi une longue chaîne de non-shoppers qui se faufileront dans les allées des magasins, invitant les clients à prendre une pause dans leurs achats.

Une autre grève du climat est prévue pour le 6 décembre.