Dans l’une de ses propositions environnementales les plus radicales jusqu’à présent, le président Trump dit vouloir rationaliser un « processus d’approbation fédéral scandaleusement lent et lourd » qui peut retarder de plusieurs années les grands projets d’infrastructure.

Les partisans des secteurs des combustibles fossiles, de la construction, de l’élevage et d’autres industries accueillent favorablement cette mesure, qu’ils attendent epuis longtemps. Les groupes environnementaux avertissent qu’elle mettrait de côté les impacts climatiques des autoroutes, des pipelines et d’autres projets, et ils promettent une contestation judiciaire.

La proposition imposerait de nouvelles limites à l’application de la Loi sur la politique environnementale nationale, ou NEPA, vieille de 50 ans, qui n’a pas été mise à jour depuis des décennies. En tant que l’une des lois environnementales fondamentales du pays, elle exige que les organismes fédéraux tiennent compte des effets environnementaux des projets proposés avant de les approuver. Elle donne également au public et aux groupes d’intérêt la possibilité de faire des commentaires sur ces évaluations.

« L’Amérique est une nation de bâtisseurs », a dit M. Trump en annonçant le déménagement à la Maison-Blanche, dont la « nouvelle infrastructure étincelante » faisait autrefois la jalousie du monde entier. « Aujourd’hui, a-t-il dit, l’excès de paperasserie a retardé certains projets et en a laissé d’autres en grand besoin, ce qui fait des États-Unis un pays du tiers monde. C’est vraiment triste. »

Une partie essentielle de la proposition du gouvernement est centrée sur la question de savoir si les agences doivent prendre en compte les effets environnementaux cumulatifs de choses comme les pipelines, qui ont suscité des protestations de la part des militants climatiques dans tout le pays.

Selon les nouvelles limites, les agences fédérales n’auraient à considérer que les effets qui sont raisonnablement prévisibles et qui ont une relation de cause à effet avec le projet. Cela pourrait signifier simplement l’impact de la construction du pipeline.

NPR.org