Nicolas Hulot a profité de son passage sur BFM TV pour saluer les récentes déclarations du gouvernement sur le sujet de l’’écologie. Ce dernier ayant quitté il y a quelque temps sa position d’ancien ministre de la Transition écologique. Il s’est exprimé de la sorte tout en réclamant plus d’ambition face aux enjeux climatiques. Ce jeudi, le gouvernement a annoncé une accélération de sa politique écologique, quelques jours avant les élections européennes, lors de son tout premier conseil de défense écologique.

Parmi les mesures qui sont ressorties du conseil spécifique crée par le gouvernement, on retient notamment des annonces telles que la fin souhaitée du projet « Montagne d’or » en Guyane, le développement des réserves naturelles françaises, et une augmentation des crédits de rénovation énergétique, et cela pour pas moins d’un milliard d’euros. Nicolas Hulot a notamment déclaré sur BFM TV. « Si on ne veut pas démoraliser les gens, ne pas décourager le gouvernement, il faut savoir apprécier ce qui va dans le bon sens. »

Il en a également profité pour saluer la création du CDE, suite au grand débat de ce début d’année initié suite à la crise des gilets jaunes. Ce conseil se réunira régulièrement avec plusieurs ministres autour de l’écologie. Cependant, pour lui cela ne reste pas suffisant. Il a notamment ajouté « On ne va pas en rester là parce que la situation ne nous permet pas de nous satisfaire de l’instant. » Les élections européennes de ce mois de mai sont selon lui particulièrement importantes. Elles sont là pour faire apparaître une nouveau modèle économique, social et écologique cohérent avec la problématique écologique actuelle et qui puisse nous permette de « rentrer les yeux grands ouverts dans le XXIe siècle». Il en a profité aussi pour insister sur l’importance et surtout de la nécessité de sortir du modèle économique existant qui a eu ses avantages mais qui est désormais un médicament qui empoisonne car il reste totalement déconnecté de la réalité vu qu’il se base sur le principe de l’exploitation sans limites de ressources limitées.